25 septembre 2017
Category:
Événement
News
Comments: 0

Retour sur les conférences de la Paris Retail Week

 

Avec un casting 4 étoiles, les conférences de la Paris Retail Week étaient l’un des évènements du salon. Comme nous étions à la                Paris Retail Week, nous en avons profité  pour proposer à notre petit stagiaire de prendre un carnet et de noter pour vous ce qui a été dit.  Pour être franc, on a pas pu voir toutes les conférences. Avec plus de 11 salles, il était impossible tout voir. Du coup, nous avons regardé toutes les conférences de la salle « Plénière », la plus grande et la plus prestigieuse de toutes les salles.

Google : Le mobile c’est la vie

Google avait un message à faire passer aux e-commerçant. Le mobile et l’assistance vocale sont l’avenir. En effet, le moteur de recherche a l’habitude de voir les évolutions arriver. Il a bien grandi depuis 1998 et ces 300 millions d’utilisateurs dans le monde. Pour l’entreprise de la Silicon Valley, les entreprises ne travaillent pas assez sur le mobile. Le géant américain a remarqué qu’un site mettant moins de 5 secondes à charger ses pages avait un revenu multiplié par 2 par rapport à un autre site. Or, en moyenne, les sites mettent plus de 22 secondes à charger les pages sur mobile. Selon de nombreux experts en SEO, il est très probable que la firme américaine revoit son algorithme pour apporter une grosse importance aux performances mobiles, ce qui pénaliserait beaucoup de vendeurs.

Brandalley : L’e-mailing la clé de voûte pour devenir quelqu’un

Brandalley est parti d’un constat simple, le taux de fidélité de sa plateforme était faible, car l’expérience mailing n’était pas assez bonne. En effet, l’emailing permet un taux d’engagement moyen de 27%. Il est donc nécessaire de mettre en place un mail personnalisé, pour donner envie aux internautes de cliquer sur ces derniers. L’emailing nécessite de plus en plus de travail sur la personnalisation de l’email, selon Brandalley.

Facebook : Le texte c’est trop ringard

Pour Facebook, il est indispensable de faire un contenu de plus en plus impactant. En effet, avec des contenus de plus en plus nombreux et une attention qui ne peut pas bouger, l’utilisateur a besoin de contenus impactant. Encore une fois, l’accent est mis sur le téléphone. Selon les responsables de Facebook, il y aurait plus de téléphones, que de personnes dans le monde. Le storytelling avec des impacts forts sont donc à privilégier. Avec son système de tags des produits, Facebo ok permet un retour sur investissement multiplié par 4.

Révolution Retail : Quels sont les tendances venues des USA ?

D’une manière générale aux Etats-Unis de plus en plus de e-commerçant se remettent au physique. Pour les américains, les magasins ne doivent pas être seulement une boutique, mais bien plus que ça. Pour preuve, dans les magasins de Samsung, on peut tout faire, sauf acheter. Ensuite, les magasins doivent couvrir des besoins très différents. En effet, une personne peut venir le Samedi avec une envie de s’intéresser aux rayons. Seulement, le Lundi la personne n’a pas de temps à perdre. Enfin, les milléniums semblent bousculer le marché avec des envies de personnalisation, de facilité et d’éthique. Il semblerait que globalement la tendance des e-commerçants américains soit d’investir de plus en plus dans le physique, afin de garder une proximité avec les consommateurs.

Twitter : L’étude avec plein de chiffres sans intérêt

Twitter, quant à lui, a cherché à impressionner les e-commerçant avec une étude extrêmement poussé sur les habitudes de ces utilisateurs. Globalement, on peut y voir que les utilisateurs de twitter correspondent à une cible bien particulière. En effet, les utilisateurs de Twitter sont en majorité des CSP+ entre 26 et 39 ans, qui sont accros à la rapidité, à la facilité et aux marketplaces.

Leboncoin : Même pas peur !

Leboncoin a décidé de frapper fort en sortant une armada de nouvelles fonctionnalités. Tout d’abord, le petit français va sortir un système de messagerie interne pour faciliter les échanges entre vendeurs et acheteurs. Mais, la plateforme veut aller encore plus loin en mettant en place un système de paiement en ligne. Il se pourrait même qu’un jour leboncoin soit capable de prendre en charge la livraison des objets. En effet, 80% des ventes se font dans un rayon de 30kms. Il est donc indispensable pour la plateforme d’augmenter le rayon de vente de ses utilisateurs.

Truspilote : Les avis sont indispensables pour inspirer confiance

Avec l’arrivée d’Amazon, les business sont de plus en plus concentrés sur le client et non plus sur les produits. Il est devenu indispensable de comprendre l’attente du client et d’être sûr d’avoir répondu à ses attentes. Plus de 88% des internautes consultent des avis avant d’acheter un produit. Ils sont donc devenus quasiment indispensables. En plus, ils permettent aux marketplaces de savoir si les marchands font un bon travail ou non.

Amazon : Les marketplaces mais pas que

Amazon est apparu en élève studieux et calme, avec de nouvelles fonctionnalités pour les e-commerçants. Tout d’abord, la boîte américaine cherche à développer l’aspect international de sa marketplace.  Avec pan-européen, Amazon souhaite permettre aux vendeurs de vendre dans tous les pays européen, avec une grande simplicité. Pour cela, il suffit d’envoyer sa marchandise dans des entrepôts de la marque et cette dernière s’occupe de tout. Le prix et le délai de livraison reste le même tout est à la charge d’Amazon. Le géant a aussi présenté sa solution de paiement en ligne pour faciliter la vie des e-commerçant. La solution permettrait à un consommateur d’acheter en 30 secondes contre 1 minute 30. Il ne reste plus qu’aux e-commerçant à faire venir les clients.

 

La tendance de l’e-commerce va de plus en plus dans un professionnalisme avancé. Il semble maintenant impossible de réussir seul dans le vaste monde du web. En effet, comme vous avez pu le voir sur nos résumés des conférences, il faut être bon partout. Les marketplaces et les logiciels de gestion des marketplaces comme Sellermania semblent être un bon compris pour profiter dans un gros volume de trafic tout en se concentrant sur son métier d’e-commerçant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress