5 décembre 2018 franck

Le reconditionné a le vent en poupe sur les marketplaces

Effet de mode ou tendance durable, les produits reconditionnés prennent de plus en plus de poids sur les marketplaces, notamment dans la catégorie téléphonie. Ils font émerger un marché qui s’avère important mais aussi complexe. Analyse des forces en présence…

Qu’est-ce qu’un produit reconditionné ?

L’état reconditionné se positionne entre l’occasion et le neuf, c’est un produit qui a potentiellement déjà été utilisé donc n’est pas neuf, mais qui est remis en état avant d’être revendu donc qui n’est pas d’occasion.
C’est en quelque sorte un produit auquel le reconditionneur donne une seconde vie, il peut avoir l’aspect d’un produit d’occasion mais sera aussi fonctionnel qu’un produit neuf. Par exemple :

  • Le produit de base a un léger défaut comme une rayure, un écran cassé, un bouton défectueux, une batterie vieillissante ;
  • Il a quelques générations de retard sur les nouveaux modèles et a besoin d’être remis à neuf. Deux tours de tournevis et un changement de batterie plus tard, il vient titiller ses petits frères.

En effet, le reconditionneur contrôle et effectue des tests afin de s’assurer du bon fonctionnement du smartphone. Une fois chose faite, le smartphone est revendu à bas coût.

Prenons 2 des acteurs principaux du marché afin d’observer les points de contrôles qu’ils mettent en avant.

Tout d’abord Back Market, marketplace dédiée au reconditionné rassemblant plus de 350 usines partenaires auditées et triées sur le volet, devant respecter les conditions de la plateforme.
Ils mettent en avant 25 points de contrôle obligatoires, dont les principaux :

  • Batterie
  • Boutons
  • Déblocage
  • Caméras
  • Micro et haut-parleurs…

Batteries remplacées lorsque leur performance est inférieure à 80 %, écrans endommagés remplacés en chambre blanche, pièces dysfonctionnelles remplacées par des neuves, nettoyage en profondeur, de nombreuses procédures que les reconditionneurs doivent remplir pour être certifié et vendre sur Back Market.
Ajoutez à cela une garantie de 6 mois minimum, un système de notation par la communauté, un service après-vente toujours attentif, et vous avez une affaire qui tourne !
Ensuite il y a Recommerce, le modèle est différent car ils récupèrent, reconditionnent, et revendent eux-mêmes. Ils mettent en avant 35 points de contrôle qui permettent d’avoir un téléphone comme neuf à la fin des procédures :

Avec 12 mois de garantie inclue, un nettoyage complet par un procédé antibactérien, ou encore la livraison offerte, ce site montre aussi de très grosses performances.

En résumé, le reconditionné est une bonne affaire !

Un produit sur-contrôlé, remis à neuf avec des procédures et technologies de pointe, des garanties d’au moins 6 mois… Autant de raisons d’acheter reconditionné notamment à l’heure où les smartphones neufs n’ont jamais été aussi chers.

Un marché écolo à 50 milliards

Ce marché est potentiellement énorme et l’engouement pour ce type de produit est grandissant. Si nous prenons le cas des smartphones, les chiffres sont déjà là pour le prouver :

  • Au niveau mondial entre 2015 et 2020, le marché des smartphones reconditionnés passera de 81,3 millions à 222,6 millions d’appareils selon IDC. Ce qui correspond à un taux de croissance annuel moyen de 22,3%
  • 140 millions d’appareils reconditionnés vendus en 2017, soit 13% de plus qu’en 2016 selon le cabinet Counterpoint
  • Le marché mondial du reconditionné est estimé à plus de 50 milliards d’euros, dont 22 milliards d’euros concernant essentiellement les smartphones. Il pourrait même peser 52,7 milliards de dollars d’ici à 2022, selon des informations prononcées par Mathieu Millet, dirigeant Remade Group.
  • Selon Gfk, 2 millions d’unités ont trouvé preneur dans l’hexagone en 2017, ce qui représente environ 10% des ventes globales de smartphone en France.
  • En 2015, l’Observatoire Deloitte montre dans une étude que 15 % des jeunes de 18 à 24 ans choisissent un mobile reconditionné lorsqu’il souhaite changer de mobile, ce sont les plus adeptes de ce type de produits.

Mais pourquoi un tel essor ? Avec des smartphones de plus en plus aboutis, mais dont les prix atteignent des sommets, les consommateurs se tournent vers des solutions moins coûteuses, notamment les téléphones reconditionnés.

Smartphone reconditionné : Une solution douce avec le portefeuille

Avec un changement de mobile tous les 18 mois environ, les Français préfèrent réduire leur budget et changer de modèle plus régulièrement. En effet, 31% d’entre eux déclarent revendre leur ancien téléphone pour pouvoir financer leur prochaine acquisition !
Les 18 – 24 ans identifiés précédemment apprécient de pouvoir acheter un mobile récent, haut de gamme, à des prix allant de -20 à -70% par rapport à l’achat d’un smartphone neuf.
Néanmoins, l’aspect économique n’est pas le seul facteur d’achat pour obtenir un smartphone reconditionné.

Smartphone reconditionné : Une solution 100% développement durable

Selon l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie “les smartphones ont des impacts très lourds sur l’environnement : l’extraction des minerais, le transport, l’utilisation ainsi que la fin de vie sont autant des moments de vie qui laissent une trace sur la planète.” 85 à 95% des émissions en CO2 d’un smartphone neuf seraient dues à sa production.
Ajoutons à cela que seulement 15% des téléphones en fin d’usage sont collectés et au moins 30 millions de téléphones portables dorment dans nos tiroirs (selon Ademe). Les restants sont détruits et représentent donc un risque pour notre écosystème.
Et d’après une étude de Kantar TNS datant de janvier 2018, parmi les 71% de français intéressés par la revente de leur mobile à un professionnel, 38% le font pour une meilleure efficacité environnementale.

Des sites comme Back Market mettent en avant cet aspect en indiquant la quantité de gâchis électronique que votre achat vient d’économiser (+ de 340 tonnes depuis le lancement du site !). Avec des Français produisant en moyenne 22 kg de déchets “tech” tous les ans, l’économie écologique réalisée est loin d’être anecdotique.
A l’échelle de la planète, l’ONU annonce 17% de déchets électroniques supplémentaires d’ici à 2021, soit 52 millions de tonnes, contre 44,7 en 2016.
Que ce soit pour l’aspect économique, écologique ou tout simplement parce qu’on aime changer régulièrement de téléphone, acheter un smartphone reconditionné est à la fois bon pour son portefeuille et pour la planète. Pourquoi s’en priver ?

Qui sont les éco-marketplaces ?

Aucun doute, le reconditionné est éco-friendly.

Back Market

La marketplace dédiée au reconditionné, proposant du smartphone à l’ordinateur en passant par le petit et le gros électroménager.
5 états pour vendre ses produits sur Back Market (Shiny, Or, Argent, Bronze, Stallone). Des vendeurs triés sur le volet et une offre très large.

Amazon renewed

Nouveau programme du géant américain, avec obligation d’y adhérer à partir du 16 Janvier 2018 pour les vendeurs en reconditionné.
Tous les types de produits « tech » sont acceptés sur un seul état reconditionné. Plus d’informations ici.

Rakuten Priceminister

La mise en place de 5 états reconditionnés (à neuf, comme neuf, très bon état, bon état, correct) montre la volonté de la marketplace d’investir ce segment.

Cdiscount

Ils avaient supprimé le reconditionné car cela générait trop de SAV. Ils l’ont remis en place avec un seul état “Occasion – Reconditionné” pour permettre aux vendeurs de mettre au moins une offre sans passer par l’occasion. Il ne semble pas y avoir un contrôle sur les process du reconditionneur.

Fnac / Darty

Idem, un seul état reconditionné, visiblement pas de contrôle particulier sur les process de reconditionnement non plus.
D’autres acteurs rachètent, reconditionnent et vendent eux-mêmes les produits, c’est le cas de Recomerce, Rebuy, Remade ou encore Vente du diable.
L’avantage ici est de contrôler toute la chaine.

Pourquoi le reconditionné a de l’avenir ?

Pour plusieurs raisons dans l’air du temps :

1. Il correspond aux attentes d’un consommateur qui a le choix entre le neuf, de moins en moins abordable financièrement, et un marché de l’occasion peu rassurant.

2. La vague du développement durable, qui devient et va devenir un sujet de plus en plus présent. Le circuit du reconditionné répond à ce souci de préserver l’environnement, comme l’exemple du smartphone : Le Circuit d’un smartphone reconditionné © Claire Teplitxky – Les Numériques.

circuit d'un smartphone reconditionné

Circuit d’un smartphone reconditionné © Claire Teplitxky – Les Numériques.

3. Le fait que cela rende accessible de grandes marques. Ce n’est pas un hasard si Apple et Samsung représentent 90 % des téléphones reconditionnés.

4. La disparition des subventions chez les opérateurs favorise la demande pour des produits reconditionnés.

5. En 2017 les français sont équipés en produits “tech” : Smartphones (73 %), ordinateurs (81 %), tablettes (44 %), télévisions (94 %)… tous sont des produits reconditionnables !

6. Les pouvoirs publiques s’y intéressent aussi. Pour preuve la demande de la députée de La Republique en Marche Aina Kuric pour abaisser le taux de TVA à 5,5 % sur ces produits. Demande refusée depuis en commission des finances car contraire à la législation européenne.

Tout n’est pas rose non plus

Circuit d’un smartphone reconditionné © Claire Teplitxky – Les Numériques.Amazon et Apple ont signé un accord d’exclusivité sur la vente de produits Apple sur Amazon. Le reconditionné n’est pour l’instant pas concerné, mais dans le même temps Amazon a sorti Amazon Renewed, programme obligatoire à partir du pour les vendeurs voulant mettre des produits reconditionnés sur Amazon…
Apple encore avec la puce T2 sur les derniers Mac !

Pas de communication officielle de la part de la marque à la pomme mais cette puce pourrait bloquer les réparations effectuées hors de son réseau. Simple sécurité ou volonté de tout contrôler au dépend des réparateurs indépendants ?

En résumé, le marché du reconditionné est une mise à jour de celui de l’occasion, en mieux. Peu de chance de se faire escroquer, puisque tous ces produits ont été remis à neuf.
Les marketplaces ont bien compris l’enjeu et la taille de ce marché, aux reconditionneurs de leur emboiter le pas.

 

Pour en savoir plus sur le reconditionné, n’hésitez pas à nous contacter, via notre formulaire :