24 juin 2013 franck

Places de marché : la fin de l’ère des pionniers ?

Il existe dans chaque industrie des moments charnières

détectables en particulier quand le profil des utilisateurs évolue. Les g33ks barbus disent avec dédain : c’est devenu mainstream !

2 remarques sur ces moments particuliers :

  1. La féminisation s’accélère TOUJOURS dans ces moments-là, d’un point de vue sexiste on passe du “techno-centric” au “user-centric”. Ce n’est ni une affaire de confort, ni une affaire d’esthétique, plutôt de point de vue, qui donne à la personne la place qu’elle mérite pour piloter la technologie.
  2. L’accélération importante qui survient se traduit dans les chiffres (nombre d’utilisateurs, volume) mais aussi et surtout dans les usages. Il devient plus naturel, sûr, habituel d’utiliser ces technologies qui perdent en passant le “nouveau” qu’on leur accolait jusqu’alors…

 

L’image de l’aviation révèle parfaitement ce tournant

Il est loin le temps où piloter ou même se déplacer relevait de l’exploit façon Blériot et où la moustache symbolisait la supériorité du pilote face au simple terrien “rampant”. Avant la centrale inertielle, nos faucheurs de marguerites (ils volaient parfois très bas !) “pilotaient aux fesses“.

La techno s’est adaptée, sécurisée, des ponts ont été jetés entre les spécialistes et leurs utilisateurs amateurs ou professionnels.

Quel rapport avec les places de marché ?

Le défi d’un marchand aujourd’hui ne consiste pas à coder plus ou mieux ou devenir l’As des As version tableur !

Il consiste à vendre mieux en allant à la rencontre de ses futurs clients : rapidement, de manière sûre, fiable, économique. le champ des possible est vaste, il a besoin de se repérer, de détecter les opportunités et de les rejoindre de manière pratique. C’est du pilotage.

Nous allons pendant ces quelques jours y revenir pour vous mener jusqu’à notre RDV du 5 juillet 9h à Paris.

Et si les MarketPlaces devenaient mainstream ?
Restez à l’écoute!