13 décembre 2018 stephane

Google s’apprête à lancer sa marketplace

 

En préparatifs depuis des mois, Google est en train de finaliser les développements de sa marketplace baptisée Google Shopping Actions. Déjà lancée aux USA, la marketplace fonctionne sensiblement comme les autres avec un panier d’achat, des fiches produits, le paiement sécurisé sur Google.  Coté vendeurs, Google vise une marketplace ouverte à de nombreux marchands, tous univers confondus, et toutes tailles confondues, avec naturellement des critères de performance et service, comme c’est usuel sur les marketplaces. La commission annoncée se situe juste en dessous de celle d’Amazon, ce qui affiche déjà la couleur des intentions de Google, et promet une belle concurrence au marché.

Concrètement, un internaute cherche un produit, et le premier résultat est celui de la marketplace : il ressemble à un résultat ordinaire de Google Shopping et se distingue par « Acheter avec Google » . Le clic renvoie vers une page produit sur Google, où l’internaute peut ensuite finaliser son achat.

 

Image : LSA Conso

Voir cet article détaillé sur LSA

Google Shopping Actions sera optimisé pour le Google Shopping Assistant, l’assistant vocal personnel concurrent d’Amazon echo, et permettra d’acheter directement sur le site par commande vocale. 

Sellermania compatible Google Shopping Action

Sellermania sera bien entendu compatible, et nous travaillons dores et déjà en partenariat avec les équipes de Google afin d’intégrer la plateforme et permettre de vendre sur Google Shopping Actions au même titre que sur les autres marketplces. Il sera possible de piloter l’ensemble de son activité depuis Sellermania, et connecter son e-commerce. La marketplace est actuellement en version bêta réservée pour l’instant à deux vendeurs, Carrefour et Boulanger, l’objectif de Google étant de faire les dernières développements et débugs, et de permettre un déploiement plus global par la suite. A noter que le comparateur de prix de Google (Google Shopping) est déjà intégré dans la solution Sellermania.

Il est intéressant de noter qu’alors qu’Amazon investit l’activité pub massivement (2,5Md$ de recettes publicitaires en 2017, tendance x4 en 2018), Google quant à lui investit davantage le e-commerce avec le lancement de sa marketplace. Ce rapprochement des deux géants tient au fait que 87% des acheteurs démarrent leur recherche produit sur internet (Etude Salesforce Publicis.Sapient) et 49% de ces mêmes acheteurs démarrent désormais sur Amazon (Survata). Cette dernière statistique inquiète Google qui redouble d’efforts dans le e-commerce.  

Ce n’est pas la première tentative de Google dans le e-commerce: Froogle d’abord, puis Google Express, lancé depuis 5 ans n’ont pas fourni les résultats escomptés. Cette nouvelle initiative pourrait bien être la bonne, si elle est bien intégrée dans le moteur de recherche et si les vendeurs sont au rendez-vous.

 

Pour en savoir plus sur le reconditionné, n’hésitez pas à nous contacter, via notre formulaire :